Le pense-bête du directeur: La Traviata

LA TRAVIATA - Au Theatre des Champs Elysees - Photo : Vincent PONTET

Lors de chaque répétition générale, Michel Franck (le directeur général du TCE, ndlr) prononce un bref discours pour présenter l’opéra, la mise en scène et les artistes au public. Nous publions, dans cette nouvelle rubrique, ses notes – une entrée en matière façon “executive summary” en 2 minutes top chrono!

 
 
Aussi étrange que cela puisse paraître, depuis 1913 La Traviata – opéra ô combien populaire – n’a été représentée au Théâtre des Champs-Elysées qu’une seule fois depuis 1913 en version scénique (c’était en 1973 dans une mise en scène de Maurice Béjart) et jamais en version concert.
Je suis donc extrêmement fier de vous présenter cette nouvelle production avec, en plus, le choix fait par Jérémie Rhorer avec son Cercle de L’Harmonie de jouer l’intégralité de la partition, avec toutes les reprises, et aucune des notes aiguës rajoutées habituellement pour mettre en valeur les chanteurs : Verdi et rien que Verdi, au diapason souhaité par Verdi (432 Hz) et sur instruments d’époque.

Je suis aussi très fier d’accueillir pour la première fois dans ce Théâtre Deborah Warner et toute son équipe: qui ne se souvient de son Didon et Enée ou son Billy Budd ! Après avoir travaillé une première fois sur l’œuvre il y a environ 10 ans à Vienne, Deborah a souhaité remettre l’ouvrage sur sa planche de travail et signe ici une mise en scène d’une force insensée, faisant se côtoyer de très près la vie et la mort, le rêve et la réalité, rendant toute la force dramatique du livret avec une direction d’acteur au cordeau !

Vannina Santoni dans le rôle de Violetta (c) Vincent Pontet

Pour servir cette œuvre, Vannina Santoni aborde ici pour la première fois le rôle titre, et c’est pour moi un grand honneur de vous la faire entendre: elle y est bouleversante. Vous connaissez ma fidélité aux artistes que j’aime, vous aurez l’occasion de la réentendre souvent..

A ses côtés, Saimir Pirgu, Alfredo acclamé dans le monde entier, qui chantera ici le 3 décembre sa 100ème représentation du rôle. Et Laurent Naouri dans Germont que l’on ne vous présente plus ! Autour d’eux, le magnifique Chœur de Radio France, de nombreux artistes habitués du Théâtre : Catherine Trottmann, Marc Barrard, Mathieu Justine, Francis Dudziak, Pierre Antoine Chaumien, Marc Scoffoni, Anas Seguin, Claire Presland, 6 danseurs et 3 comédiens dont Aurélia Thierrée qui joue le double de Violetta.
 
 
 
Merci d’éteindre vos téléphones portables, de ne pas filmer ou photographier pendant le spectacle .. et de ne pas faire trop de bruit en sortant vos mouchoirs au 3ème acte pour laisser toute la place à la musique et à l’émotion à l’état pur.

Je vous souhaite une bonne soirée

Michel Franck

La Traviata

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.