Adèle Charvet, mezzo-sopranoAdèle Charvet, mezzo-soprano

La jeune mezzo-soprano française est parmi les nouveaux noms à suivre, depuis notamment sa nomination aux dernières Victoires de la musique classique. Adèle Charvet fait ses débuts au Théâtre des Champs-Elysées lors du “French Bœuf de rentrée” avec l’Orchestre de chambre de Paris. Présentations !

Elle vient d’où ? Française, Adèle Charvet passe sa petite enfance à New York où son père enseigne à la Manhattan Music School. Elle apprend à chanter avec les Beatles et Bob Marley, tout en écoutant du Bach le dimanche !

Années de formation : Etudes de piano et chant dès 6 ans, diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et membre du Jeune chœur de Paris jusqu’à ses 21 ans.

Révélation : La nomination aux Victoires de la musique classique 2020. Mais, pour le public sur Internet, c’est sa prestation au pied levé dans Le Messie de Haendel qui l’a révélée : Adèle Charvet assistait en tant que spectatrice à une représentation à l’Auditorium de Radio France, lorsque le contre-ténor a déclaré forfait au moment de l’entracte. La mezzo-soprano est alors montée sur scène pour interpréter la partie de l’alto, alors qu’elle n’avait jamais chanté cette œuvre – voilà le genre d’histoires dont les réseaux sociaux raffolent !

Répertoire préféré : opéra français, mélodies et lieder (XIX-XXe siècles) mais aussi Haendel, Rossini…

Elle aime aussi : les Beatles, le rap, le rock…

On l’a vue à Covent Garden, à l’Opéra national de Paris, aux opéras de Versailles et de Bordeaux, au Théâtre du Capitole de Toulouse…

On la verra au TCE dans : un concert hors du commun, le “French Boeuf de rentrée” avec l’Orchestre de chambre de Paris, le 26 septembre 2020.

Découvrez-la en video: ‘O petite étoile” de Chabrier (aux Victoires de la musique classique 2020)

Partagez sur :