Avant le spectacle, découvrez des interviews de Stéphane Braunschweig, Jean-Sébastien Bou et Jean-François Borras, l’envers du décors avec le timelapse du montage, les images de répétition, l’introduction du directeur et un résumé de tout ce qu’il faut savoir avant votre soirée !

Stéphane Braunschweig
(Mise en scène et scénographie)

Stéphane Braunscwheig évoque son rapport à la musique de Tchaïkovski et au livret de Pouchkine. Il est aussi question du lien entre les personnages et de la relation qu’ils entretiennent avec le rêve et la réalité.

Jean-Sébastien Bou (Eugène Onéguine)
Jean-François Borras (Vladimir Lenski)

Jean-Sébastien Bou (Eugène Onéguine) et Jean-François Borras (Vladimir Lenski) évoquent la scène du duel de l’acte II d’Eugène Onéguine de Tchaïkovski.

Karina Canellakis (Cheffe d’orchestre)

Eugène Onéguine de Tchaïkovski marquera la première présence en fosse parisienne pour la jeune cheffe
américaine Karina Canellakis qui dirigera l’Orchestre National de France.

Timelapse du montage

Premières images de répétitions en studio

Premières répétitions en studio de la nouvelle production d’Eugène Onéguine de Tchaïkovski mise en scène par Stéphane Braunschweig et dirigée par Karina Canellakis.

Premières images de répétitions sur scène

Suite des répétitions sur scène de la nouvelle production d’Eugène Onéguine de Tchaïkovski mise en scène par Stéphane Braunschweig et dirigée par Karina Canellakis.

Le teaser

L’introduction du directeur

Lors de chaque répétition générale, Michel Franck (le directeur général du TCE) prononce un bref discours pour présenter l’opéra, la mise en scène et les artistes au public. Nous publions, dans cette rubrique, ses notes – une entrée en matière façon “executive summary” en 2 minutes top chrono !

Bonsoir à tous,

Bienvenue à la Générale d’Eugéne Onèguine.

Eugène Onéguine est pour moi l’opéra parfait : un livret exemplaire, basé sur le roman de Pouchkine où se mêlent légèreté, drame, amour, joie, douleur, sens de l’honneur. La musique si riche et romantique de Tchaïkovski combine savamment grands airs (La lettre, Kuda Kuda, Grémine…), des duos, des quatuors, des scènes de chœur, des scènes de danse… Tous les ressorts du Grand opéra sont là….

Lire la suite

DISTRIBUTION

Karina Canellakis | direction
Stéphane Braunschweig | mise en scène et scénographie
Marion Lévy | chorégraphie
Thibault Vancraenenbroeck | costumes
Marion Hewlett | lumières

Mireille Delunsch | Madame Larina
Gelena Gaskarova | Tatiana
Alisa Kolosova | Olga
Jean-François Borras | Vladimir Lenski
Jean-Sébastien Bou | Eugène Onéguine
Jean Teitgen | Prince Grémine
Delphine Haidan | Filippievna
Yuri Kissin | Le Capitaine / Zaretski
Marcel Beekman | Monsieur Triquet
Stanislas Siwiorek | Guillot (rôle muet)

Orchestre National de France
Chœur de l’Opéra National de Bordeaux | direction Salvatore Caputo

Danseurs
Cécile Fargues, Justine Lebas, Ilario Santoro, Stanislas Siwiorek

Partagez sur :