Les Siècles au Théâtre des Champs-Elysées
« Les instruments sont des guides d’interprétation. Des éléments de la partition ont été pensés par les compositeurs pour ces sonorités et ces difficultés… Sur des instruments modernes, tout est plus nivelé, moins pertinent. Avec les instruments d’époque, on peut expérimenter ce caractère irréel des sons. La musique change de sens ! ».

A gauche : © Fonds Archives Théâtre des Champs-Elysées
A droite : Première page de la partition manuscrite du Sacre du printemps © Fondation Sacher, Bâle

François-Xavier Roth et son ensemble Les Siècles, fondé en 2003, s’installent à partir de cette saison pour une résidence au long cours au Théâtre des Champs-Elysées afin d’y faire briller toute la palette de leur aventure musicale atypique et unique. Il s’agit tout simplement d’aborder différents répertoires avec l’exigence de les jouer sur des instruments de l’époque du compositeur. Si les « baroqueux » nous ont habitués à entendre des œuvres anciennes sur instruments d’époque, peu se sont aventurés au-delà du XVIIIe siècle. L’ambition de François-Xavier Roth et de ses musiciens est justement d’adopter ce même principe pour le XIXe et le début du XXe siècle. L’on sait cette période riche en innovations sur la facture des instruments et comment elle a permis une véritable révolution du son de l’orchestre.

Pour leur première saison en résidence, ils nous offrent une série de propositions, qu’ils ont parfois joliment associées à l’histoire du Théâtre, avec quatre programmes symphoniques, un opéra en version scénique (Stravinsky – Poulenc) et un en version de concert (Wagner). Premier rendez-vous fin septembre avec les trois grands ballets composés par Stravinsky pour les Ballets Russes de Diaghilev dont l’emblématique Sacre du printemps

Second rendez-vous en novembre pour une soirée viennoise avec Patricia Petibon (Schoenberg, Berg, Mahler) avant la soirée anniversaire de leurs vingt ans en janvier et un programme doublement symbolique tant dans le parcours de François-Xavier Roth et de ses musiciens que dans l’histoire de ce Théâtre. Il s’agira d’une soirée de musique française évoquant l’un des premiers concerts de l’inauguration du Théâtre en 1913 où s’étaient notamment succédé au pupitre Saint-Saëns, Dukas, Fauré et Debussy.

© Fonds Archives Théâtre des Champs-Elysées

Pour le répertoire lyrique, nous les retrouverons dans le doublé scénique Stravinsky-Poulenc qui clôt le cycle consacré au musicien français et pour Le Vaisseau fantôme de Wagner en version de concert, une expérience musicale qui s’annonce passionnante 

Mais Les Siècles, c’est aussi un engagement auprès du jeune public, d’où leur initiative de présenter des concerts en famille (Le Carnaval des animaux, musique française, Les Mille et une nuits) et sur le temps scolaire sans oublier des rencontres et des ateliers avec les musiciens. Un festin à déguster sans modération tout au long de la saison.

Partagez sur :