Nguci-Marie-Ange-(c)-Caroline-Doutre-blog

La jeune pianiste franco-albanaise est un nouveau nom à suivre absolument ! A 21 ans, elle semble déjà promise à une carrière de haut vol. Marie-Ange Nguci fera ses débuts au Théâtre des Champs-Elysées lors du “French Bœuf de rentrée” avec l’Orchestre de chambre de Paris. Présentations !

Elle vient d’où ? Née en Albanie dans une famille de mélomanes.

On prononce ça comment ? Gucci, comme la marque italienne (le “n” est muet et indique simplement que l’accent tonique tombe sur le “u”).

Années de formation : A 13 ans, Marie-Ange Nguci, qui habite encore l’Albanie à l’époque, passe le concours du Conservatoire supérieur de Paris et est admise à l’unanimité dans la classe de Nicholas Angelich. Au fil de ses études, elle maîtrisera également le violoncelle, l’orgue, les ondes Martenot, et s’initiera même à la direction d’orchestre pendant un an à Vienne. A 18 ans, elle est la plus jeune étudiante admise en doctorat en sciences de la musiques à la City University de New York.

Révélation : Son premier disque, En Miroir (label Mirare), où elle a gravé des œuvres de Franck, J.S. Bach, Saint-Saëns and Thierry Escaich, obtient le Choc Classica en 2018 et de nombreux échos dans la presse.

Répertoire : Marie-Ange Nguci interprète des œuvres allant de la musique baroque au répertoire contemporain, qu’elle affectionne tout particulièrement. Elle a notamment travaillé avec Thierry Escaich, Bruno Mantovani, Graciane Finzi, Pascal Zavaro et Karol Beffa pour l’interprétation de leurs œuvres.

Elle aime aussi : les sciences humaines, la philosophie et les langues (elle en parle sept)

On l’a vue à la Salle Cortot et à La Scala à Paris, Palais de l’Athénée à Genève, le Royal Albert Hall à Londres, au Festival de la Roque d’Anthéron, à la Folle Journée de Nantes…

On la verra au TCE dans : un concert hors du commun, le “French Boeuf de rentrée” avec l’Orchestre de chambre de Paris, le 26 septembre 2020.

Découvrez-la en video: Concerto n°1 de Chopin, avec l’Orchestre Pelléas dirigé par Benjamin Levy

Partagez sur :