Trophée pour le prix Bizet 2019, Florence Rapinat

Le Prix Georges Bizet a pour vocation de récompenser deux ouvrages (un sur l’opéra et un second consacré à la danse). Créé par l’association Cocktail & Culture, il est décerné une fois par an au Théâtre des Champs-Elysées. Prochaine édition : le mardi 12 novembre 2019.

La remise du Prix se déroulera au Théâtre mardi 12 novembre de 19 à 21h et sera l’occasion de l’installation d’une librairie éphémère et de la présence de plus de 30 écrivains spécialisés dans le domaine de la musique et de la danse. L’entrée est libre.

Librairie éphémère et dédicace des auteurs : de 19h à 21h Remise du prix : 20h Entrée libre

La présélection des ouvrages finalistes est assurée par les membres du Jury et le comité de lecture du réseau des Librairies Lamartine. Le trophée a été spécialement crée par l’artiste Florence Rapinat.

Le jury

Pour cette troisième édition, le jury est constitué de : Olivier Bellamy, journaliste et animateur à Radio Classique, Classica et Mezzo Laurent Brunner, directeur de l’Opéra Royal de Versailles Jorge Chaminé, directeur du Centre Européen de Musique et baryton Frédéric Delpech, journaliste, écrivain Nicolas d’Estienne d’Orves, écrivain, journaliste Benoît Duteurtre, écrivain, critique musical, producteur et animateur de radio Elisabeth Platel, directrice de l’Ecole de Danse de l’Opéra national de Paris et danseuse Etoile Sophie Quatrehomme, directrice de la communication du groupe Caisse des Dépôts Jérémie Rhorer, chef d’orchestre et directeur du Cercle de l’Harmonie Clément Rochefort, journaliste et producteur à France Musique Ambre Rouvière, responsable éditoriale Prisma media Eve Ruggieri, animatrice et productrice d’émissions de radio et de télévision, écrivain Vannina Santoni, soprano lyrique Eric-Emmanuel Schmitt, écrivain, dramaturge, réalisateur

Les nommés pour le prix Georges Bizet 2019

La belle histoire de la voix, de Jean Abitbol (De Boeck). Le médecin Jean Abitbol, phoniatre, chirurgien, raconte l’histoire de la voix depuis les premiers hommes préhistoriques jusqu’aux chanteurs d’exception en passant par les grands tribuns comme Martin Luther King.

Jacques Offenbach, mode d’emploi, de Louis Bilodeau (Avant-Scène Opéra).

Un hors-série consacré au compositeur français inustement cantonné à ses grands succès, de La Vie parisienne à La Belle Hélène, alors qu’il avait composé près de 100 opéras. Un livre nécessaire pour (re)découvrir Offenbach !

Ces musiciens qui ont fait l’histoire, de Laure Dautriche (Tallandier).

Savez-vous que Mozart était franc-maçon ? Que Beethoven était fasciné par Bonaparte ? Que François-Joseph Gossec a mis en musique la Révolution française ? Que Strauss s’accommoda des nazis et que Chostakovitch résista à Staline ? Face au pouvoir, la plupart des musiciens se sont engagés et ont choisi d’entretenir avec les puissants des rapports d’admiration, de séduction ou d’opposition… Tour d’horizon des relations tumultueuses entre musique et politique.

Danse contemporaine, le guide, de Philippe Noisette (Flammarion).

Guide pour comprendre et connaître la danse contemporaine à travers ses principaux courants. Le journaliste revient sur les dates repères de la discipline, analyse ses tendances actuelles, et dresse le portrait de 20 chorégraphes incontournables (Maurice Béjart, Nijinski…). Un panorama de la danse contemporaine.

100 maux de l’Opéra, de Christophe Rizoud (Papiers Musique).

De spinto et couac à bonbons et toilettes, voici un abécédaire aussi précis que jouissif pour les amateurs (et néophytes) d’art lyrique. Un indispensable pour aborder l’opéra !

Une vie en pointes, de Ghislaine Thesmar (Odile Jacob).

Le récit d’une danseuse étoile exceptionnelle qui revient sur sa carrière au firmament du Ballet de l’Opéra de Paris.

Partagez sur :