Francesco Piemontesi, portrait par Marco BorggreveFrancesco Piemontesi (c) Marco Borggreve

(c) Marco Borggreve

Pour ses débuts attendus au TCE, le pianiste suisse Francesco Piemontesi partage ses goûts et inspirations dans son premier Questionnaire de Proust, avant son récital le 27 janvier 2020 consacré à Liszt et Schubert.

Mon état d’esprit actuel.

Serein

Ma vertu préférée.

La persévérance

La qualité que je préfère chez un homme.

Son courage

La qualité que je préfère chez une femme.

Son humour

Mon principal défaut.

Le manque de patience

Mon loisir préféré lorsque je ne suis pas en concert ou en répétition

Me promener dans la nature, lire, faire du sport       

Francesco Piemontesi Photo: Marco Borggreve

Mon rêve de bonheur.

Je vis un rêve de bonheur permanent grâce à la musique

Confessions d'un italien, Ippolito Nievo

Quel serait mon plus grand malheur ?

Une vie sans sons

La ville où je voudrais poser mes valises.

J’adore la Californie et Los Angeles en particulier.

Un livre auquel je repense très souvent.

Le confessioni di un italiano de Ippolito Nievo

Mes compositeurs préférés.

Mozart, Schubert, Liszt, Janacek, Messiaen

Mon peintre / photographe favori.

Fra Angelico, Cosmé Tura, Tintoretto, Twombly

Cosmè Tura, Portrait d’un jeune homme (circa 1470)
(c) Metropolitan Museum of Art

Mon héros dans la vie réelle.

Les membres de ma famille

Mon pêché mignon gourmand.

Le fromage aux figues de Toscane

Le don que je voudrais avoir

La synesthésie

Mon souvenir de scène le plus cocasse

Jouer le K467 de Mozart sans pédale en concert en Angleterre (le mécanisme étant défectueux) et être critiqué le lendemain par le Guardian pour avoir joué avec trop de pédale.

Ma playlist du moment en 5 titres

Bach : Variations Goldberg par Jean Rondeau
Schumann : Symphonie Nr 2. par Hermann Abendroth
Marco Stroppa : Traettoria par Pierre-Laurent Aimard
Rachmaninoff : Concerto Nr. 2 par Gina Bachauer
Schubert : Sonate D894 par Alfred Brendel
Schubert : Sonate D894 par Alfred Brendel

Ce que je déteste par-dessus tout

Les gens qui passent leur vie à montrer à quel point ils font du bon travail au lieu de travailler sérieusement.

Ma devise.

“Aller jusqu’au bout sans peur”

Partagez sur :