DERNIERS ARTICLES...

La magie de Garsington

Le festival d’opéra de Garsington fait enfin escale au TCE ! Depuis début juin, sa production des Noces de Figaro ravit le public et étonne les critiques: « jamais vu un tel Figaro… et quelle Susanne parfaite ! », s’exclame The Independent. Garsington Opera, assez peu connu en France, est pourtant l’un des joyaux des festivals lyriques britanniques: cette année, il fut l’un des finalistes des International Opera Awards, en lice pour le titre du meilleur festival de l’année aux côtés notamment du festival d’Aix-en-Provence. Un coup d’œil dans ses coulisses bucoliques.

Lire la suite
Clairemarie Osta et Nicolas Le Riche

Le LAAC au Théâtre des Champs-Elysées,
la transmission de la danse à l’œuvre

Qu’aurait-été l’histoire de la danse sans Louis XIV ? Qu’aurait-été l’histoire du Théâtre des Champs-Elysées sans la danse ? Au XXe siècle, l’histoire de la danse a été écrite par des artistes exceptionnels que le Théâtre des Champs-Elysées accueillit à bras ouverts : Nijinsky, les Ballets Russes, Joséphine Baker, Roland Petit, Serge Lifar, Maurice Béjart, Rudolf Noureev et bien d’autres…

Lire la suite

Questionnaire de Proust de Julie Fuchs

L’une des plus belles voix françaises du moment, celle, éclatante, de Julie Fuchs résonnera bientôt au TCE dans Les Pêcheurs de Perles de Bizet. L’occasion pour nous de découvrir cette chanteuse dans son premier questionnaire de Proust!

Lire la suite

Un Pelléas de légende au TCE

Claude Debussy et le TCE, c’est une histoire d’amour : dès l’ouverture du Théâtre en 1913, il est de la partie, du concert inaugural aux créations avec Les Ballets russes. Quand à l’opéra Pelléas et Mélisande, il a connu de véritables moments de gloire avenue Montaigne. Nous vous proposons d’en découvrir ici une version discographique rare de 1955 et qui reste une légende !

Lire la suite

Portrait de ville : le Cincinnati de Louis Langrée

Des influences allemandes aux joyaux de l’Art Deco, de l’énergie retrouvée du centre-ville aux suburbs perdus au milieu de la nature, de l’esprit de pionniers aux affres de la junk food, Louis Langrée esquisse un portrait de Cincinnati et de la société américaine. De passage à Paris pour diriger Pelléas et Mélisande au TCE*, le chef d’orchestre Louis Langrée est un rare hôte en France – depuis 2013, il est à la tête du Cincinnati Symphony Orchestra, l’un des meilleurs des Etats-Unis. Une nouvelle maison pour cet alsacien d’origine, qui est tombé sous le charme de cette ville du Midwest américain…

Lire la suite