PETITE HISTOIRE… d’une guillotine

Peter Fry, percussionniste au Philharmonia Orchestra, fait une petite démonstration de la manière dont il « joue de la guillotine » dans le finale de Dialogues des Carmélites. Pas moins de seize coups sont donnés sur cet engin infernal lors de la scène ultime, chacun étant indiqué dans la partition de Poulenc.

Nous vous présentons donc un peu plus intimement la guillotine en question, manipulée avec dextérité par François, notre régisseur :

 

IMG_1830 IMG_1832

 Cette guillotine est une création de l’Opéra de Lyon,
prêtée exceptionnellement pour les 6 représentation au TCE.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.